Huile de Palme

Trois façons d’éliminer la déforestation des chaînes d’approvisionnement et renforcer les petits producteurs

Pour un partage d’expériences avec les secteurs public et privé, Edward Millard, Directeur de la région Asie-Pacifique chez Rainforest Alliance, a récemment assisté au Sommet Asie-Pacifique sur la forêt tropicale qui s’est tenu au Brunei. Il nous fait part ici de ses réflexions sur ce sujet majeur.

* Note de l’auteur : le palmier à huile est la plante dont l’huile de palme est dérivée.

ra-oil-palm

La déforestation massive en Asie du Sud-Est a été largement documentée. Les principales causes relèvent des surfaces inquiétantes de forêts converties en exploitations agricoles, souvent pour cultiver du palmier à huile. La conversion des terres n’est pas seulement opérées par de grandes compagnies et plantations. Plus de 4 millions de petits producteurs produisent plus de 40% de l’huile de palme d’Indonésie. Nombreux sont ceux possédant des exploitations de moins de 25 hectares, et un grand nombre étant encore beaucoup plus petit. Nous devons faire face à un défi majeur : Comment pouvons-nous maintenir leurs moyens de subsistance tout en contribuant à préserver les forêts et tourbières qui existent encore ?

De plus en plus, ce défi est une des préoccupations d’un grand nombre d’entreprises qui ont pris des engagements publics pour éliminer la déforestation de leurs chaînes d’approvisionnement. Toutefois, c’est juste le début d’une longue route. Une grande série d’opérations doivent être effectuées pour transformer ces engagements en réalisations concrètes et mesurables. Des conseils d’experts et une assistance technique d’organisations comme Rainforest Alliance peuvent permettre aux entreprises de poursuivre avec succès leurs objectifs de non déforestation. Le sommet de Brunei nous a fourni une occasion d’exposer certains de ces travaux dans la culture de l’huile de palme, qui sont construits autour de trois approches : assistance technique, assurance et certification.

Un travailleur dans une plantation de palmier à huile certifiée Rainforest Alliance, au Honduras.

Un travailleur dans une plantation de palmier à huile certifiée Rainforest Alliance, au Honduras.

Tout d’abord, nous développons de nouveaux outils et des moyens de fournir  une formation et une assistance technique aux petits producteurs de palmier à huile. Une étude de la International Finance Corporation de 2013 estime que la productivité des petits exploitants était de 40% inférieure à celles des grandes plantations. En conséquence, l’assistance technique est un élément stratégique clé pour mieux intégrer une agriculture durable des petits producteurs dans les chaînes d’approvisionnement. L’amélioration des pratiques agricoles du palmier à huile peuvent augmenter la productivité, comme dans d’autres cultures telles que le café, le cacao et le thé, et réduire la pression sur l’expansion des terres, ralentir ou stopper la transformation des forêts en terres arables. En outre, Rainforest Alliance a rejoint l’initiative SHARP (Smallholder Acceleration through Responsible Production and Sourcing ou en français, Accélération des petits producteurs grâce à une production et un approvisionnement responsable) qui a développé des outils faciles à utiliser pour les petits exploitants leur permettant d’évaluer les forêts à haute valeur de conservation. Selon eux, cette activité est essentielle pour conserver les forêts et protéger les espèces.

La formation et l’assistance technique en matière de gestion administrative et comptable pour la tenue de registres aident également les petits producteurs à développer des compétences plus solides et favorisent la viabilité de leur exploitation en vendant leur production d’huile de palme durable de manière rentable. Cette étude de Rainforest Alliance datée de 2015 sur l’Indonésie a évalué les besoins en financement des petits producteurs d’huile de palme afin de fournir à ces exploitants un meilleur accès au financement à court terme et long terme.

Le deuxième pilier de notre approche intègre des services d’assurance. De nombreuses grandes compagnies industrielles d’huile de palme ont développé leurs propres politiques d’approvisionnement durable pour soutenir leurs engagements publics et aligner leurs activités d’achat avec ces politiques. Rainforest Alliance a formé une équipe de spécialistes techniques pour travailler avec ces entreprises et leur fournir des services d’assurance selon ces politiques et engagements. Cela est différent de la certification car ici sont évaluées les opérations de l’entreprise dans leur ensemble ainsi que les risques et les défis auxquels elles sont confrontées dans la mise en œuvre de leurs politiques, à la fois interne et externe.

Nos services d’assurance sont holistiques et à multiples facettes : aide à identifier les divers fournisseurs (sourcing), analyse de leur profil de risque, visites sur place pour les opérations potentiellement à haut risque, compte-rendu permettant aux entreprises d’avoir une analyse réaliste, des plans d’action basés sur des informations qui soutiennent la mise en œuvre de leurs politiques et qui leur permettent d’informer de manière crédible leurs intervenants clés sur les progrès accomplis.

palm-oil-blog-pic

Troisièmement, la certification est un contrôle indépendant des bonnes pratiques dans les exploitations agricoles et forestières. C’est une stratégie fondamentale de Rainforest Alliance pour la production responsable de café, cacao, thé et d’autres produits agricoles. Cette approche en agriculture durable permet de renforcer plus d’un million de petits producteurs, hommes et femmes, dans plus de 40 pays en améliorant leurs terres et leurs moyens de subsistance.

Nous croyons que les petits producteurs peuvent être certifiés pour la culture du palmier à huile avec une assistance technique appropriée. Représentant environ 20% de la production mondiale d’huile de palme certifiée, la RSPO (Table ronde pour l’huile de palme durable) est la principale certification de développement durable dans le secteur, mais elle comprend peu de groupes de petits producteurs, pour le moment. Rainforest Alliance est déterminée à aider davantage les petits producteurs pour qu’ils deviennent durables, répondent à une norme de certification établie et obtiennent une prime sur leur prix. En Indonésie, nous avons signé un accord avec le Palm Oil Smallholders Union (le syndicat des petits producteurs d’huile de palme), pour renforcer leur capacité institutionnelle de financement quant au RSPO et IDH (Sustainable Trade Initiative ou Initiative pour le commerce durable, en français). En outre, nous travaillons avec d’importants producteurs d’huile de palme dans la région afin d’élaborer une approche envers leurs petits fournisseurs, permettant à ces-derniers d’obtenir la certification Rainforest Alliance de leur exploitation de palmier à huile.

Rainforest Alliance est convaincue que la culture du palmier à huile ne doit pas entraîner de déforestation ou menacer les milieux naturels des populations locales. Aussi, nous travaillons en tandem avec d’autres organisations avec lesquelles nous partageons un objectif commun : préserver notre planète et permettre aux petits producteurs d’avoir des moyens de subsistance durables.

Rainforest Alliance tient à remercier le CIFOR (Center for International Forestry Research ou Centre pour la recherche forestière internationale, en français) de leur invitation au Sommet Asie-Pacifique sur la forêt tropicale.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s