Forêt

Walter Méndez Barrios, défenseur de la forêt assasiné au Guatemala

w-mendez-looking-at-plant

 » Walter Méndez Barrios, fervent défenseur des droits fonciers et activiste écologiste pour la conservation des forêts, a été abattu par balle le 16 mars, près de son domicile dans la région de Petén, au Guatemala. Les droits durement acquis des communautés forestières comme celles de Walter dans la Réserve de biosphère Maya, représente un modèle pour tous les pays sur la façon dont la gestion locale des ressources naturelles bénéficie à la fois aux forêts et aux populations locales. La terrible nouvelle de l’assassinat de Walter nous rappelle que même si de grandes avancées ont eu lieu, elles comportent toujours de grands risques personnels. Dans le même temps, la mort prématurée de Walter nous fait redoubler notre engagement à renforcer les droits fonciers des communautés locales, l’équité et la gestion durable des forêts. En solidarité avec sa famille, ses amis, sa communauté et ACOFOP (l’Association des communautés forestières du Petén), nous offrons cet hommage, écrit par l’ami et collègue de Walter, José Román Carrera de Rainforest Alliance. » Nigel Sizer, président de Rainforest Alliance.

Walter Manfredo Méndez Barrios, fils d’agriculteurs, est né le 5 janvier 1980, dans une zone rurale à l’est du Guatemala, où il a vécu jusqu’à l’âge de dix ans, avant de déménager avec ses parents dans la région ouest de Petén.

Enfant, Walter a peu accès à l’éducation scolaire, mais il développe ses capacités essentiellement dans le travail au champs et dans les forêts avec son père et ses frères. Dès le début, il fait preuve d’un esprit vif et intelligent.

Pendant son adolescence, il devient actif dans sa communauté, rejoignant ensuite la coopérative La Lucha. Il a ensuite été élu maire adjoint de son village, une position qu’il a utilisé pour promouvoir le développement socio-économique local.

En 2013, il a été élu président de la coopérative La Lucha pour une période de deux ans ; ses réalisations ont conduit à sa réélection pour un nouveau mandat de deux ans. Walter a toujours travaillé pour le bien commun, la promotion de l’égalité, la justice et le développement. Il était tout à fait convaincu qu’une gestion durable de la forêt génère de grands bénéfices et des opportunités pour tous – raison pour laquelle il a maintenu une relation forte avec Rainforest Alliance. Son intérêt pour les bonnes pratiques de gestion forestière s’est développé quand il était très jeune, probablement en raison des formations qu’il a suivi sur la certification FSC (Forest Stewardship Council) par Rainforest Alliance.

Walter était un important leader des coopératives de la région du fleuve Usumacinta dans le parc national Sierra Lacandón. Il a initié et présenté le premier plan de gestion intégrée des forêts en collaboration avec Rainforest Alliance, pour le Conseil national des zones protégées (CONAP), dont l’objectif était de créer des emplois et des revenus grâce à la commercialisation de produits comme le ramón, le miel, le xate et d’autres produits non ligneux.

w-mendez-mic

C’était un visionnaire avec de grands rêves qui était tout à fait convaincu qu’une gestion durable de la forêt a le potentiel d’offrir de grandes opportunités à sa communauté et de la transformer. Cette conviction l’avait conduit à se joindre à Rainforest Alliance pour participer à une mission sur le terrain à plus de 800 km de chez lui, afin de rechercher des moyens pour sécher et traiter les graines de ramón. Par la suite, il a offert d’aider à tester les machines de traitement qui allaient plus tard apporter de grands avantages à sa communauté.

La famille et la maison de Walter étaient toujours le point de départ et d’arrivée d’une visite de l’équipe de Rainforest Alliance. Il nous a toujours ouvert ses portes, que ce soit pour se reposer, passer la nuit, ou partager un repas.

Il a lutté sans relâche pour obtenir des droits fonciers pour sa coopérative – un travail à haut risque dans un pays où la spéculation sur la vente et l’achat des terres pour des activités illégales, est de plus en plus forte.

La promotion de la gestion durable des forêts est un travail qui est de plus en plus difficile et dangereux dans cette région, car elle représente un obstacle aux groupes du crime organisé et d’autres groupes puissants qui veulent contrôler les territoires. Leur mode de fonctionnement est au silence et à instiller la peur en éliminant des leaders comme Walter, dont l’assassinat laisse, non seulement, une famille sans père et sans mari, mais aussi une communauté sans chef visionnaire. Pour l’équipe de Rainforest Alliance à Petén, Walter continuera à vivre dans notre mémoire. Son absence laisse un grand vide, mais la meilleure façon de rendre hommage à la mémoire de Walter est de continuer à faire notre travail, à mettre en œuvre nos missions, et à contribuer à la réalisation de la vision de Walter, advienne que pourra.

Notre planète a besoin de plus de leaders comme Walter ; nous allons continuer à soutenir et contribuer à la formation de ceux qui souhaitent établir des processus de gestion communautaire des ressources naturelles.

w-mendez-w-fam

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s