Cacao

En Indonésie, les petits producteurs de cacao adoptent des pratiques agricoles intelligentes face au climat

Dans une petite plantation de cacao en Sulawesi du Sud, en Indonésie, un couple de fermiers a récemment ressenti l’impact réel du changement climatique. Dans leur ferme d’un hectare, qui fait partie du groupe agricole Kelompok Bukit Pinda, une augmentation des ravageurs et des maladies, ainsi qu’une sécheresse soudaine ayant tué plusieurs de leurs cacaoyers, a entraîné cette année, une baisse significative des rendements de leurs cultures.

Habituellement, cette partie de l’Indonésie connaît deux saisons distinctes : la saison sèche et la mousson. Dans une année dite normale, leur ferme produit deux tonnes de cacao par hectare. Mais en 2015, des saisons moins prévisibles et des phénomènes météorologiques extrêmes ont affecté très sérieusement la production de cacao, entraînant des conséquences néfastes sur les moyens de subsistance et les revenus des agriculteurs de la région.

martin-cide-copy

Un responsable du programme Climat de Rainforest Alliance, Martin Noponen, rencontre Cide, producteur de cacao, au sujet de l’agriculture intelligente face au climat.

Cependant, tout n’est pas perdu pour les petits exploitants agricoles du groupe Kelombok Bukit Pinda. Récemment, Martin Noponen, expert Climat chez Rainforest Alliance, a rencontré les producteurs de cacao en Sulawesi du Sud. Il a examiné la situation et proposé des solutions face aux risques et vulnérabilités que le changement climatique fait peser sur les plantations de cacao et leurs rendements. Martin, avec l’équipe locale de Rainforest Alliance et celle de l’industriel Olam, ont effectué une analyse sur la gestion des plantations et leur situation environnementale afin d’élaborer des recommandations en matière d’agriculture intelligente face au climat et de gestion du territoire. Les fermes sur lesquelles ils ont travaillé font partie du projet « Cocoa Revolution Project », une nouvelle initiative en collaboration avec Olam International in North Luwu, en Indonésie.

coconut-and-durian-shade-trees-on-cocoa-farm-copy

Des cocotiers (photo A) et des durians (photo B) sont des arbres procurant de l’ombre sur les plantations de cacao.

Grâce à ce projet, Rainforest Alliance travaille avec les agriculteurs indonésiens à développer et mettre en œuvre des stratégies qui permettent de minimiser les impacts du changement climatique et favoriser la résilience. Des améliorations peuvent provenir d’actions simples qui permettent de relever les défis identifiés : Par exemple, les petits producteurs du groupe agricole Kelompok Bukit Pinda font maintenant du compostage, utilisent des engrais naturels, plantent des arbres fruitiers tels que le durian et le cocotier pour un couvert forestier de leur plantation, intercalent le cacao avec la culture du piment. Toutes ces actions contribuent à créer un microclimat plus favorable et à diversifier leur source de revenus. En outre, Olam donne accès à des variétés de cacao plus résistantes aux parasites et à la sécheresse, et  promeut leur utilisation auprès des agriculteurs.

Pour plus d’informations sur les actions de Rainforest Alliance contre le changement climatique, veuillez consulter notre site web.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s