Climat/Rainforest Alliance

Le « Global Landscape Forum » en marge de la COP21

paris_blog-header

Alors que les chefs d’Etats de plus de 150 pays se sont réunis à Paris la semaine dernière pour ouvrir les négociations sur le climat, la délégation Rainforest Alliance a également pris part à l’action. Les négociateurs du climat ont visité notre stand au centre de conférence des Nations unies, au Bourget, et ont rencontré nos experts sur place pour évoquer les avantages et résultats de l’agriculture intelligente face au climat.

En marge de la conférence sur le climat de Paris (COP21), Rainforest Alliance a également participé au Global Landscape Forum (GLF) pour présenter nos actions en agriculture intelligente face au climat. De très nombreuses parties prenantes des secteurs forestier, agriculture, eau, énergie, droit et finances se réunissent chaque année au GLF. Depuis son lancement en 2013, le GLF est devenu l’une des meilleurs conférences sur les questions et solutions d’utilisation des terres.

Comme la conversion des forêts en terres agricoles est l’un des principaux moteurs du changement climatique, Rainforest Alliance travaille avec les agriculteurs sur la mise en oeuvre de pratiques intelligentes face au climat. Au GLF, le 6 décembre, la présidente par intérim de Rainforest Alliance, Ana Paula Tavares, est intervenue à la conférence intitulée « Des champs agricoles aux territoires : La sécurité alimentaire dans un nouveau régime climatique ». Cet événement portait sur les contributions nationales prévues par chaque pays (INDC) et leurs capacités concernant la sécurité alimentaire, l’agriculture et l’utilisation des terres.

apt

Lors de cet conférence, Ana Paula  Tavares a mentionné l’une de nos initiatives au Guatemala, qui fournit des tablettes électroniques aux agriculteurs dans les régions reculées. Ces tablettes leur permettent de se connecter à leurs homologues, d’être informés de nouvelles actions et d’échanger sur les solutions existantes face à de nombreux problèmes agricoles auxquels ils peuvent être confrontés. Ana Paula a également abordé la façon dont nos programmes en agriculture et foresterie durables contribuent à développer des produits agricoles respectueux de la planète et du climat, tout en contribuant au renforcement des moyens de subsistance des travailleurs. Ces changements systémiques peuvent avoir des effets positifs importants pour la planète, les agriculteurs , les chaînes d’approvisionnement des entreprises et la sensibilisation des consommateurs. Au sujet des négociations sur le climat à Paris et de l’action climatique globale, Ana Paula a fermement déclaré « La planète ne négocie pas. » C’est à nous tous d’élever nos voix et de prendre des mesures positives pour la planète.

Nos actions avec les agriculteurs, les exploitants forestiers et d’autres acteurs sur le terrain sont une composante essentielle de notre mission, mais nous reconnaissons également la nécessité d’accroître la demande de produits durables sur le marché. Après avoir abordé les préoccupations des producteurs au GLF en matinée, notre après-midi était dédiée à la « Journée du consommateur éthique », un événement organisé par If Not Us Then Who ?. Cet événement de sensibilisation des consommateurs a mis l’accent sur l’importance de connaître la provenance des produits que nous achetons, ainsi que le lien entre la production des matières premières et la déforestation. Des entreprises nous ont également rejoint pour partager leurs actions de développement durable : Nespresso a offert des cafés provenant de fermes certifiées Rainforest Alliance et Unilever des glaces Magnum au cacao issu de plantations certifiées Rainforest Alliance. Notre ONG cherche a promouvoir à divers nouveaux niveaux la gestion durable des forêts et des chaînes d’approvisionnement des matières premières, tout en engageant les consommateurs à choisir des produits durables dans les rayons des magasins ou au comptoir d’un café.

Considérée comme l’une des plus belles villes au monde, Paris est également la «Ville lumière», un titre qui, en l’occurence, ne pouvait être mieux adéquat. Avec toutes ces puissances internationales discutant des stratégies pour lutter contre le changement climatique, il est permis d’entrevoir une lueur d’espoir et de lumière pour l’avenir. Nous avons espoir que l’issue du sommet sur le climat permettra de développer l’agriculture intelligente face au climat et d’enrayer la déforestation incontrôlée.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s