Cacao/Café/Changement climatique

Les visages de Rainforest Alliance en images – Partie I

 

climate-faces-header

Rainforest Alliance travaille avec les agriculteurs, les exploitants forestiers, les acteurs du tourisme, les entreprises et les gouvernements pour préserver les écosystèmes les plus vulnérables tout en favorisant le développement économique des populations locales. Fondée en 1986, l’ONG a une solide expérience dans la recherche de réponses pragmatiques pour combattre les activités entraînant la destruction de la forêt tropicale. Nous accompagnons les communautés forestières dans la mise en oeuvre de projets de carbone en les formant sur les moyens d’augmenter le stockage du carbone et mesurer les résultats de leurs efforts.

jasmin

Jasmina Lira travaille à la Finca Santa Marta, au Costa Rica

Jasmina Lira travaille à Finca Santa Marta, une plantation de bananes certifiée Rainforest Alliance sur la côte caribéenne du Costa Rica. Pendant des années, la culture de la banane en Amérique latine a été synonyme de déforestation, de pollution et d’abus sur les employés. À la Finca Santa Marta, les sols et les cours d’eau sont protégés ; la plantation soutient la clinique et l’école de la localité. Aucune déforestation n’est autorisée, supportant l’engagement de Rainforest Alliance pour atténuer les effets du changement climatique.

vida

Vida Tsatso Boaful productrice de cacao à Municipalité Assin Nord, au Ghana

Dans le cadre d’un projet en Agriculture intelligente face au Climat au Ghana, Rainforest Alliance a commencé à former des enseignants et a développé des ateliers éducatifs sur divers sujets tels que le cycle du carbone et le rôle des arbres dans le changement climatique, qui sont destinés à être transmis aux élèves en classe. « Je réalise maintenant qu’il y avait beaucoup de choses que nous faisions [qui] ont des répercussions négatives sur nos vies et l’environnement … Depuis mon engagement [avec Rainforest Alliance], j’ai amélioré mon rendement de cacao augmentant ma production d’environ trois sacs par acre à 10 sacs. »

kz-noir

Laeticia Mukandahiro, directrice du contrôle de la qualité et Reverien Ngiabanzi de chez KZ Coffee, au Rwanda.

Il y a des décennies, il était presque impossible de distinguer les plantations de café de la forêt environnante. Les méthodes traditionnelles de la culture du café étaient une culture sous ombrage, sous la canopée, qui préservait la faune, les oiseaux et la qualité des cerises de café. Dans les années 70, l’introduction de plants de café hybrides nécessitant l’utilisation de produits chimiques et mode de culture en plein soleil a conduit de nombreux agriculteurs à abattre les forêts et à abandonner les méthodes agricoles traditionnelles. Dans les fermes certifiées Rainforest Alliance, les agriculteurs sont encouragés à travailler avec la forêt plutôt que contre elle, minimisant ainsi les émissions de gaz à effet de serre et l’utilisation de pesticides pour réduire les effets du changement climatique au niveau local.

Pour plus d’informations sur les actions de Rainforest Alliance en Agriculture intelligente face au climat, merci de consulter : http://www.rainforest-alliance.org/fr/work/climate/climate-smart-agriculture

2 réflexions sur “Les visages de Rainforest Alliance en images – Partie I

  1. Rainforest Alliance encourage les agriculteurs à travailler avec la forêt et ça, c’est une bonne chose. Mais je souhaiterais que la grenouille verte fasse de la culture d’arbres une activité rentable économiquement pour les agriculteurs des pays où la forêt n’existe quasiment plus. (Côte d’Ivoire)

    • Bonjour Jean-Jacques,
      Pour l’instant, nous déconseillons aux producteurs une exploitation commerciale des arbres des plantations (hors mis les fruits des arbres fruitiers). Ceci, parce que nous encourageons les agriculteurs à planter des espèces locales et non exotiques ; espèces locales, qui dans la majeure partie des cas sont des espèces protégées ou en voie de disparition. Permettre la coupe à des fins commerciales des arbres serait ouvrir la porte à toutes sortes de dérives qui engendreraient d’autres types de problèmes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s