Cacao

Assurer l’avenir du chocolat

cacao-bonen

Pour les petits producteurs de cacao, le changement climatique devrait avoir un impact important sur la production. Aussi une adaptation au changement du climat est essentielle, non seulement pour que nous puissions continuer à manger du chocolat dans le futur, mais aussi pour assurer la subsistance de millions de personnes qui dépendent du cacao pour vivre.

Dans un nouveau projet qui met l’accent sur l’agriculture intelligente face au climat, Rainforest Alliance travaille avec des spécialistes de la science du climat agricole pour accompagner les producteurs de cacao à s’adapter aux impacts du changement climatique.

Au Ghana

Le projet a débuté au Ghana et se concentre sur l’intégration de l’agriculture intelligente face au climat dans la production de cacao à travers les sciences appliquées, les certifications et les investissements. La recherche sur le changement climatique sera traduite en actions sur le terrain avec des stratégies et des politiques pour les agriculteurs et les divers acteurs du secteur. Le projet est mis en œuvre en collaboration avec le CCAFS (Le programme de recherche du CGIAR sur le changement climatique, l’agriculture et la sécurité alimentaire), une collaboration de recherche dirigée par le CIAT (Centre international d’agriculture tropicale)

« Ceci est une excellente occasion d’accroître des stratégies d’adaptation au changement climatique pertinentes et de les intégrer à des projets à plus grande échelle qui permettent de soutenir tous les intervenants de la chaîne de valeur du secteur du cacao, et d’ajouter de la valeur en traduisant et en intégrant la science du climat dans le domaine de la certification durable et de l’impact des supports d’investissement », déclare Martin Noponen, responsable du programme climat chez Rainforest Alliance.

Rainforest Alliance certified cocoa farmers for Magnum Icecream in Assin Akonfudi, Ghana.

Producteur de cacao certifié Rainforest Alliance fournissant les crèmes glacées Magnum à Assin Akonfudi, au Ghana.

L’Agriculture intelligente face au climat

Le projet a démarré récemment par un atelier, où les participants ont cartographié les activités en cours, identifié les opportunités et les difficultés dans la culture du cacao en faveur du climat. À la fin de l’année, un projet similaire sera lancé au Pérou, pour intégrer des stratégies intelligentes face au climat, à la fois dans la culture du café et du cacao. L’année prochaine, nous passerons au Nicaragua. Espérons que cela puisse être une étape importante dans l’adaptation de l’agriculture face au changement climatique, et permette d’assurer ainsi les approvisionnements futurs de café et de cacao, ainsi que l’économie des agriculteurs et des divers acteurs qui travaillent sur le terrain.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s