Changement climatique

Sommet sur le climat 2014 : Notre Top 10 des résultats

Rainforest Alliance a participé au Sommet mondial sur le climat qui s’est tenu le 23 septembre à New York. C’était un important prélude à la Conférence de Paris de 2015, où 195 pays ont rendez-vous pour signer ​un nouvel accord sur le climat. Voici, selon nous, les dix résultats les plus prometteurs et les plus ambitieux de ce sommet :

climategraphic

La déclaration de New York sur les forêts

Cette déclaration a annoncé d’importants engagements : Réduire de moitié la perte des forêts, éliminer la déforestation des chaînes d’approvisionnement commerciales d’ici à 2020, mettre fin à la déforestation et restaurer les forêts dégradées sur une superficie de la taille de l’Inde d’ici à 2030. Rainforest Alliance a signé la déclaration, qui a été lancée et approuvée par 30 chefs de gouvernement et l’Union européenne, 20 chefs de gouvernements régionaux, plus de quarante entreprises, seize communautés autochtones et quarante-huit organisations de la société civile. De manière significative, l’agro-industrie et le secteur de l’agriculture au niveau mondial seront tenus responsables de la protection des forêts et d’empêcher leur destruction. Ce qui change, c’est que tous les acteurs doivent travailler ensemble maintenant pour s’assurer que les engagements seront honorés.

Les engagements des pays consommateurs

De nombreux distributeurs et entreprises agro-alimentaires, des marques et des producteurs ont intensifié leurs positions et ont pris d’importants engagements de non-déforestation. Vingt-quatre grands producteurs mondiaux d’huile de palme (dont de nombreux travaillant avec Rainforest Alliance) et des négociants de matières premières se sont engagés à contribuer à l’objectif « zéro déforestation nette » d’ici à 2020. Ils ont pris l’engagement de travailler avec les gouvernements, les acteurs du secteur privé et les populations autochtones afin d’assurer une chaîne d’approvisionnement durable. Rainforest Alliance travaille déjà avec plusieurs de ces entreprises comme Cargill, Nestlé, Unilever, Mondelez, Kellogs, Walmart, Marks & Spencer, General Mills, Danone, McDonalds, etc. Nous continuons à renforcer ces engagements.

Des engagements financiers renouvelés à REDD +

La Norvège, l’Allemagne et le Royaume-Uni ont annoncé d’importants fonds financiers pour soutenir les résultats des projets REDD + (Réduire les émissions de CO2 provenant de la déforestation et de la dégradation des forêts et prendre en compte l’augmentation des stocks de carbone).

La Norvège continuera à verser 500 millions de dollars par an jusqu’en 2020 (surtout pour le Bassin du Congo, l’Indonésie et l’Amazonie). Trois cents millions de dollars sont annoncés pour le Pérou. Et 150 millions de dollars en 2020 si le Libéria arrête la déforestation. Ces engagements financiers relancent l’intérêt pour les projets REDD, mais ils ne créent pas en soi, le moteur suffisant pour attirer les investissements du secteur privé, pour qui la tarification du carbone est nécessaire.

L’Alliance mondiale pour une Agriculture en faveur du climat

Avec des centaines d’organisations de la société civile, de gouvernements, d’entreprises et de producteurs, Rainforest Alliance a signé une Alliance Mondiale pour soutenir collectivement des systèmes agricoles à la fois plus productifs et résilients au climat et faire face aux enjeux de sécurité alimentaire dans un contexte de changement climatique. L’objectif est de permettre à 500 millions d’agriculteurs du monde entier d’adopter des pratiques agricoles intelligentes qui s’adaptent au changement climatique d’ici à 2030. Voir ici le texte de la déclaration d’action dont Rainforest Alliance est signataire. Les normes SAN et le Module Climat sont les principaux systèmes de certification volontaire pour une agriculture intelligente face au climat.

Le Fonds vert pour le Climat

Il y a des engagements financiers nettement plus importants que ceux pris suite à la conférence de Copenhague. C’est la France s’est engagée le plus en promettant de verser un milliard de dollars au Fonds vert. Avant le sommet, l’Allemagne avait promis une contribution de 960 millions de dollars. Les autres grands bailleurs de fonds sont la Corée du Sud (100 millions $), la Suisse (100 millions $), le Danemark (70 millions $), la Norvège (33 millions $). Le total s’élève à 2,3 milliards de dollars pour financer les trois premières années du Fonds vert.

Les droits des communautés autochtones

Les parties prenantes ont souligné l’importance de garantir les droits des peuples autochtones et des communautés locales par le biais de titres de propriété et le respect des droits et des territoires. La Norvège est la seule à engager 100 millions de dollars pour régler les questions de revendications territoriales et de droits. Rainforest Alliance travaille à démontré que lorsque les populations locales dispose du droit et de l’assistance technique adéquate pour gérer leurs forêts de façon professionnelle, elles peuvent améliorer leurs moyens de subsistance, exploiter durablement leurs forêts et les préserver.

Engagements du secteur de l’huile de palme

L’Indonésie, la Chambre de Commerce d’Indonésie (KADIN) et quatre grandes compagnies d’huile de palme (Wilmar, Golden Agri Resources, Asian Agri et Cargill) ont publié une charte d’engagements pour améliorer la gestion de l’environnement et les questions sociales dans la production de l’huile de palme, et n’effectuer aucun nouveau développement de plantations sur les tourbières ni dans les zones riches en carbone ( High Carbon Stock, HCS). Rainforest Alliance a fait une déclaration de soutien de principe aux objectifs des engagements pris par les acteurs de l’huile de palme, car ils tiennent compte des éléments de base concernant les normes de durabilité pour la culture d’huile de palme, mais nous n’avons pas signé la charte d’engagements. Nous proposons aux entreprises du secteur d’adopter une approche globale des critères de durabilité afin de les aider à atteindre des normes plus élevées.

Les pays tropicaux s’engagent à arrêter la déforestation

Plusieurs pays, dont le Libéria, ont renouvelé l’intention de leurs gouvernements d’arrêter le déboisement, et de fixer des objectifs à atteindre avec un financement adéquat.

Plusieurs pays ont annoncé renouvelé l’intention de leurs gouvernements à arrêter le déboisement, et même de fixer des objectifs à atteindre avec un financement adéquat. Par exemple, le Liberia a donné son objectif de non déforestation, qui dépend du soutien financier de la Norvège.

La tarification du carbone

Sous les auspices de la Banque mondiale en faveur de l’introduction d’un prix du carbone, des entreprises et une quarantaine d’Etats dont la France, se sont engagés à fixer un prix du carbone. Rainforest Alliance estime que la tarification du carbone est d’une importance cruciale pour stimuler l’innovation et la technologie, ainsi que pour amorcer toutes les approches commerciales visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) dans les chaînes d’approvisionnement.

Dynamique actuelle

Tous les mouvements ont besoin d’énergie et d’enthousiasme. Plus de 400 000 personnes ont participé à la grande marche pour le climat à New York deux jours avant le sommet. Des dirigeants comme Paul Polman d’Unilever et Al Gore ont donné des raisons de croire qu’une énergie nouvelle est bien créée pour faire face au changement climatique.

Même si la mobilisation de New York était imparfaite et avait ses limites, l’ambiance générale du sommet sur le climat a été marqué par une ardeur et un sentiment d’enthousiasme sur ce que nous pouvons faire et sur le fait que nous ne devons pas nous sentir découragés.

En fin de compte, tous ces objectifs ambitieux dépendront des actions réelles des Etats et des entreprises ainsi que de la façon dont chacun tiendra véritablement ses engagements.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s