Tourisme

Quelles différences entre « tourisme durable », « écotourisme » et « tourisme vert » ?

 

9459171071_2ecbf4c552_k

Avez-vous déjà entendu parlé « d’écolodge », de « station balnéaire durable » ou encore de « visite touristique écologique » ? Mais de quoi parle-t-on vraiment ? Les professionnels du tourisme utilisent parfois ces termes de façon malhonnête pour s’attirer un marché croissant de voyageurs éco-responsables sans avoir mis en place des politiques respectueuses de l’environnement et de l’humain. Nous tâcherons ici de faire la lumière sur la signification exacte de ces termes.

Qu’est-ce que le mot « vert » signifie vraiment ?

En dehors d’une couleur, normalement, rien d’autre ! Malheureusement, le terme « vert » a été usité si souvent à tort et à travers au cours de ces dernières années qu’il est totalement galvaudé. Certains ont parlé de « greenwashing » (« écoblanchiement » ou « mascarade écologique », en français) pour décrire une tactique de marketing ou de relations publiques d’une organisation (entreprise, administration publique, etc) dans le but de se donner une image socialement et/ou environnementalement responsable, mais déformée des faits et de la réalité. Le terme a été inventé dans les années 1980 par les chercheurs d’une étude décrivant la pratique consistant à placer des pancartes vertes dans chaque chambre d’hôtels qui encourageait les clients à réutiliser leurs serviettes de toilette. L’étude a révélé que les hôtels finalement faisaient peu d’efforts pour préserver réellement les ressources (eau, énergie…) ou pour réduire les déchets ; ils souhaitaient juste se donner une image « verte » afin d’augmenter leurs profits. Toutefois, tous les hôtels utilisant le terme « vert » ne sont pas systématiquement coupables de « greenwashing ». Les voyageurs responsables cherchent à en savoir plus et Rainforest Alliance est là pour vous aider. Nous travaillons avec les professionnels du tourisme pour préserver les ressources naturelles et soutenir les communautés locales. Ceux qui répondent à nos normes sociales et environnementales strictes peuvent utiliser le label Rainforest Alliance.

Allez au-delà du terme « vert »!

Cherchez à en savoir plus sur les hôtels les plus respectueux de l’environnement en lisant des informations sur leurs sites Web et découvrez leurs initiatives environnementales et sociales, les mesures concrètes qu’ils prennent pour préserver les ressources naturelles, protéger les espèces végétales et animales, et contribuer au bien-être des populations locales.

Ajouter le préfixe « éco » à tourisme pour écotourisme

La définition d’écotourisme qu’en donne la TIES (Société Internationale de l’Écotourisme) date de 1991 : « L’écotourisme est un voyage responsable dans des environnements naturels où les ressources et le bien-être des populations sont préservés ». L’écotourisme doit avoir un impact positif sur l’environnement en dynamisant l’économie locale. L’écotourisme se pratique dans la nature, en petits groupes au sein de petites structures. L’écotourisme est un peu plus spécialisé, c’est un voyage responsable dans la nature qui contribue à la protection de l’environnement et au respect des populations locales et de leur culture alors que le tourisme durable concerne également les séjours touristiques en ville.

condor-travel-02

Tourisme durable ou responsable : une notion plus large

Tourisme durable et tourisme responsable sont synonymes. Le tourisme durable veut dire « développement durable du tourisme », et concerne également les hôtels en villes ou les compagnies de transport par exemple…  Le tourisme durable s’applique à toutes les branches de l’industrie du tourisme (balnéaire, montagne, rural, luxe, etc.). Le tourisme durable participe à la conservation de l’environnement, au développement des populations et aux économies locales. Le tourisme durable et l’écotourisme sont des notions similaires et partagent bon nombre des mêmes principes – le tourisme durable couvrant un champ plus large. Le tourisme durable doit aussi être financièrement viable, afin qu’il soit prospère et rentable pour les entreprises de ce secteur.

Les bonnes pratiques durables concernent la préservation de l’eau et de l’énergie, le soutien à des projets communautaires de conservation de la nature, le recyclage et le traitement des déchets, une politique d’embauche locale, des rémunérations justes et des formations aux personnels, une politique d’approvisionnement de produits locaux, notamment pour les restaurants et les boutiques de souvenirs.

Les professionnels du tourisme durable prennent des mesures concrètes pour améliorer le bien-être des communautés locales et apporter une contribution positive à la conservation du patrimoine naturel et culturel. Ce faisant, ils parviennent à réduire leurs propres coûts et à préserver la pérennité de leur fonctionnement, en plus du fait d’attirer un autre type de clientèle : les voyageurs responsables.

finch-bay-01

Que doivent faire les voyageurs ?

Même si le « tourisme durable » et « l’écotourisme » sont des termes plus précis que le « tourisme vert », le voyageur responsable ne doit pas simplement prendre ces allégations pour argent comptant. Peu importe ce qu’un hôtel ou un voyagiste dit de ses qualités écologiques, il faut toujours chercher à en savoir davantage. N’oubliez pas de demander, « Que fait cette entreprise pour préserver l’environnement et pour soutenir la population locale? » Si vous voulez être 100 pour cent certain de ce que prétend faire un prestataire touristique, alors optez pour ceux qui sont certifiés par un organisme tiers indépendant.

Si vous prévoyez un voyage en Amérique latine ou dans les Caraïbes et que vous recherchez un hôtel ou voyagiste de tourisme responsable, Rainforest Alliance a déjà effectué une sélection d’acteurs fiables pour vous. Tous les prestataires figurant sur VoyageResponsable.org ont été soigneusement contrôlés pour s’assurer qu’ils sont véritablement durables. Sur la fiche de leur profil, vous pouvez consulter la rubrique « Faire la différence » et tout savoir sur leurs initiatives de durabilité.

Quelles sont vos réflexions sur le tourisme vert, l’écotourisme  et le tourisme durable ou responsable ? Partagez avec nous vos commentaires !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s