Rainforest Alliance

Le Réseau d’Agriculture Durable accueille un nouveau partenaire africain : le Cefca

Le Réseau d’Agriculture Durable (SAN – Sustainable Agriculture Network en anglais), constitué d’associations locales de protection de l’environnement, compte parmi ses nouveaux membres l’organisation non gouvernementale africaine Cefca (Centre d’Etudes, Formation, Conseils et Audits) dont le siège est à Abidjan, en Côte-d’’Ivoire.

De gauche à droite : un producteur de cacao de la coopérative ivoirienne Cooproya, Melanie Bayo, présidente de Cefca, deux producteurs de cacao et Emmanuel Kirifo de Cefca.

De gauche à droite : un producteur de cacao de la coopérative ivoirienne Cooproya, Melanie Bayo, directrice de Cefca, deux producteurs de cacao et Emmanuel Kirifo, formateur de Cefca.

L’intégration de cette ONG ivoirienne renforce la présence du SAN dans des secteurs clés pour promouvoir les principes de l’agriculture durable en Afrique, par des outils efficaces comme la certification Rainforest Alliance.

Créée en 2010, le Cefca a pour objectif principal de contribuer au développement agricole durable en Afrique de l’Ouest et d’aider au bien-être des communautés rurales. Le travail du Cefca en Côte-d’Ivoire correspond à la vision du SAN d’une promotion de systèmes agricoles productifs et efficaces, de la conservation de la biodiversité et d’un développement humain soutenable.

Mélanie Bayo, directrice du Cefca et qui a favorisé elle-même la mission de Rainforest Alliance dans le pays depuis 2007, indique que ses formateurs et conseillers techniques travaillent principalement dans la culture du cacao et du café pour «préserver la biodiversité et assurer des moyens de subsistance durables aux agriculteurs en transformant les pratiques de gestion du sol».

Melanie Bayo, directrice de Cefca et 3 producteurs de cacao au Togo.

Melanie Bayo, directrice de Cefca et 3 producteurs de cacao.

«En collaboration avec la GIZ (agence allemande de coopération internationale), l’OIPR (Office Ivoirien des Parcs et Réserves), Barry Callebaut (leader mondial des fabricants de produits à base de cacao et de chocolat) et WCF (Fondation pour la protection des chimpanzés), le Cefca met en oeuvre depuis deux ans en Côte d’Ivoire pour le compte de Rainforest Alliance, un projet pour la préservation du Parc National de Taï – classé patrimoine mondial de l’Unesco – dans la région Ouest du pays.» déclare Mélanie Bayo.

«Il s’agit essentiellement de préparer et conduire des groupes de producteurs de cacao à la certification Rainforest Alliance tout en menant des activités de sensibilisation environnementales auprès des communautés et éviter l’empiétement des activités agricoles dans le Parc de Taï par la mise en place de zones tampons entre les plantations et le parc forestier ainsi qu’autour des écosystèmes aquatiques.» précise-t-elle.

La popularisation d’une production durable de cacao dans la zone du Parc National de Taï revêt des enjeux environnementaux, économiques et sociaux importants. Deux mille cinq cents producteurs de cinq coopératives y prennent part.

D’autres projets de mise en place d’une productivité durable sont également menés par le Cefca dans la région Est de la Côte d’Ivoire. L’objectif principal est de sensibiliser les producteurs sur des bonnes pratiques agricoles, d’améliorer les rendements de leurs plantations à long terme sans recourir massivement aux produits chimiques et ainsi d’atténuer ou même d’endiguer la propension à accroître chaque année leur superficie en empiétant sur les forêts.

En intégrant une ONG ivoirienne, le SAN poursuit l’élargissement des membres de son réseau aux associations environnementales de diverses régions du monde notamment critiques pour la protection de la biodiversité. Cette coordination locale intègre la culture, les enjeux environnementaux, les traditions agricoles et la vie communautaire locale. En outre, une implication directe dans le pays producteur permet d’obtenir des coûts de formation et de certification plus bas, une sensibilité culturelle plus forte et une plus grande disponibilité pour accompagner les agriculteurs, les négociants et les exportateurs sur la voie d’un développement durable.

4 réflexions sur “Le Réseau d’Agriculture Durable accueille un nouveau partenaire africain : le Cefca

  1. je voudrais connaitre ou se trouve le siège du cefca( centre d’étude ,de formation ,conseils ,et audit) en cote d’ivoire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s