Eau/Rainforest Alliance

Réflexion sur l’eau

La Semaine Mondiale de l’Eau 2013 s’achève à Stockholm.  Des organisations de protection de la nature, des responsables gouvernementaux et des agences de développement se sont réunis pour discuter des problèmes mondiaux concernant l’eau. Aussi, nous souhaitons vous informer sur certaines de nos mesures pour protéger l’approvisionnement en eau dans le monde et veiller à ce que les communautés locales aient accès à cette ressource critique.

L ‘eau est de plus en plus rare pour de nombreux producteurs avec lesquels nous travaillons dans plusieurs régions du monde, en raison du changement climatique et d’une consommation irresponsable de cette ressource.  L’agriculture représente à elle seule 70 pour cent de la consommation mondiale de l’eau et l’augmentation rapide de la population mondiale soulève des enjeux majeurs non seulement pour les agriculteurs, mais aussi pour nous tous.

water2

Toutes les exploitations agricoles et forestières certifiées Rainforest Alliance doivent conserver des aires protégées autour des rivières et des cours d’eau naturels. Ces zones tampons assurent que les cultures ne sont pas plantées trop près des sources d’eau et permettent d’empêcher l’érosion du sol ainsi que les eaux de ruissellement provenant des exploitations pouvant contenir des fertilisants et des produits chimiques.

water3

Une étude de 2012 sur les plantations de cacao en Côte d’Ivoire montre que les fermes certifiées ont mis en place d’avantage de mesures de protection de l’eau que les exploitations non certifiées. Quand on a examiné les cours d’eau qui traversent ces exploitations concernant le problème de l’érosion, les exploitations certifiées ont systématiquement mieux fait que leurs homologues non certifiés.

water1

Les concessions forestières qui souhaitent obtenir la certification FSC (Forest Stewardship Council) du programme Forêt de Rainforest Alliance doivent également réduire les impacts de l’exploitation du bois et du transport sur la qualité des sources d’eau au niveau locale.

water4

Les exploitations forestières souhaitant obtenir la certification doivent minimiser l’impact des routes et des pistes de débardage sur la qualité de l’eau, ce qui réduit le nombre de traversées des cours d’eau et permet un usage approprié des ponceaux et des ponts, selon une étude sur les impacts globaux de la certification FSC/Rainforest Alliance.

water5

Les exploitations agricoles, les usines et les acteurs du tourisme travaillant avec Rainforest Alliance doivent mettre en œuvre des plans de traitement de l’eau pour empêcher la pollution et protéger la qualité de l’eau, ainsi que la santé des personnes et des animaux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s