Agriculture/Eau

Une nouvelle étude révèle que la certification Rainforest Alliance améliore nettement la qualité des cours d’eau

waterway

Une nouvelle étude menée par Cenicafe, un institut de recherche colombien indépendant, montre que les pratiques agricoles durables jouent un rôle clé dans l’amélioration de la qualité des cours d’eau, dont dépendent directement les communautés locales et les animaux – car ils constituent leur principale source d’eau. En comparant la qualité de l’eau des plantations de café vérifiées Rainforest Alliance en Colombie avec celle des plantations non vérifiées, les chercheurs ont constaté que les pratiques de gestion durable adoptées dans les fermes certifiées améliore considérablement la santé des cours d’eau locaux.

La qualité de l’eau dans les exploitations agricoles a été mesurée en observant les indicateurs clés de santé des cours d’eau, tels que la présence d’invertébrés aquatiques sensibles, l’érosion, la végétation riveraine et les niveaux d’oxygène et le pH de l’eau. Les résultats de l’étude ont montré que les fermes certifiées avaient des cours d’eau sensiblement plus sains que les exploitations agricoles non certifiées, qui sont renforcés par une végétation plus abondante le long des berges.

Pour obtenir le label Rainforest Alliance, les agriculteurs doivent respecter un ensemble de normes sociales, environnementales et économiques qui comportent des critères  en matière de qualité et de conservation de l’eau. Les exploitations agricoles certifiées doivent traiter les eaux usées, conserver le lit des rivières et cours d’eau et restreindre l’utilisation de produits agrochimiques nocifs qui peuvent s’infiltrer dans les cours d’eau locaux. L’ensemble de ces mesures favorisent des cours d’eau en bonne santé.

«Avant d’obtenir la certification Rainforest Alliance, la qualité de l’eau de notre ferme était très faible et ça sentait mauvais. Nous vidions nos poubelles et les eaux usées directement dans les rivières et nous pulvérisions des produits chimiques toxiques sur nos cultures qui contaminaient l’eau « , a expliqué Norbey Lasso Rocha de la ferme La Esmeralda, une plantation de café vérifiées Rainforest Alliance en Colombie. « Maintenant, la qualité de l’eau s’est nettement améliorée. Nous traitons les eaux usées et ne déversons plus nos déchets dans la rivière « .

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s