Biodiversité/Café

Les plantations de café vérifiées Rainforest Alliance servent d’habitat à des espèces animales en danger

Dès notre première gorgée de café du matin, les mammifères, les amphibiens et les reptiles sont protégés sous les tropiques. Une étude publiée récemment montre que les plantations de café vérifiées Rainforest Alliance servent également d’habitat aux espèces en voie de disparition, comme le singe de nuit lémurien ou douroucouli (Aotus lemurinus). Les exploitations certifiées forment des corridors verts entre les zones forestières.

« Les singes de nuit vivent dans la cime des arbres tropicaux et ne sont actifs que pendant la nuit », a déclaré Deanna Newsom, analyste principal du département Recherche et Evaluation chez Rainforest Alliance. « Nous avons un groupe de singes de nuit munis d’émetteurs radio. Ainsi, nous avons constaté que les singes sont à la recherche de leur nourriture pour moitié dans l’exploitation agricole et pour moitié dans la forêt à proximité.  »

Singe de nuit lémurien, le douroucouli (Aotus lemurinus).

Singe de nuit lémurien, le douroucouli (Aotus lemurinus).

Les plantations de café d’ombre ont un couvert végétal dense. Du point de vue botanique, les exploitations agricoles sont donc similaires aux forêts naturelles. La végétation très riche offre un refuge et une pépinière à une grande variété d’espèces animales, aux mammifères et aux oiseaux de passage. Les photos des pièges photographiques révèlent également l’existence de douze espèces différentes de mammifères dans les plantations de café d’ombre, comme le kinkajou ou potos (Potos flavus), le Makibär (Bassarycion gabbii) et le coati à nez blanc (Nasua narica).

Pour obtenir la certification Rainforest Alliance, les exploitations agricoles doivent répondre à un ensemble de critères. Le respect des critères assure la protection de l’environnement, les droits des travailleurs et la protection de leur santé ainsi que celle de leurs familles et des communautés environnantes. Dans les fermes vérifiées Rainforest Alliance, l’inventaire forestier est protégé. La chasse des animaux sauvages est interdite, les aires protégées, où l’agriculture ne peut avoir lieu, sont obligatoires et un auvent naturel comme l’ombre des caféiers, doivent exister – ce qui fait de la plantation une maison idéale pour la faune.

«Depuis que nous sommes certifiés Rainforest Alliance, nous pouvons voir régulièrement des mammifères, des oiseaux, des serpents, des araignées et des lézards dans notre ferme», a déclaré Ricardo Rodriguez Chaparro, propriétaire, en Colombie, de la plantation de café La Maria qui est certifiée Rainforest Alliance. «Nous transmettons à nos voisins de la communauté ce qu’ils peuvent faire pour protéger la faune et ainsi leur donner un avenir à nouveau ici. »

Coati à nez blanc (Nasua narica) nommé aussi coati à museau blanc.

Coati à nez blanc (Nasua narica) nommé aussi coati à museau blanc.

Les consommateurs peuvent soutenir les efforts des agriculteurs qui protègent la nature et les récompenser en choisissant d’opter pour des produits labellisés Rainforest Alliance. Une liste des principaux produits au label de la petite grenouille verte est répertorié sur le site Internet Shop the Frog de Rainforest Alliance.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s