Rainforest Alliance/Santé & Hygiène

Journée mondiale des toilettes : un sujet qui ne prête pas à rire

Dans le monde, 2,5 milliards d’êtres humains vivent encore sans toilettes ! C’est dire s’il y a urgence en terme d’hygiène et de santé publique. Nous célébrons, ce 19 novembre, la Journée mondiale des toilettes qui vise à améliorer les conditions sanitaires et d’assainissement dans de nombreuses régions du monde. Pour Rainforest Alliance, la mise à disposition d’installations sanitaires est une priorité, tout en haut de sa liste. Dans le cadre des normes SAN que doivent respecter les fermes agricoles pour obtenir la certification, les exploitations doivent offrir des conditions de travail décentes. Cela inclus la mise à disposition d’équipements sanitaires tels que :

  • Un toilette pour 15 personnes
  • Un urinoir pour 25 hommes
  • Fourniture suffisante de papier toilette
  • Respecter 30 mètres minimum de distance entre les équipements sanitaires et les autres lieux de vie (dortoirs, réfectoires et cuisines)
  • Un lavabo pour 6 personnes ou par famille

toilet

Nous évaluons régulièrement nos actions et menons des recherches scientifiques rigoureuses sur les impacts de nos programmes pour qu’ils soient aussi efficaces que possible. Nous avons constaté que la certification contribue à fournir de meilleures conditions sanitaires aux travailleurs :

Dans une étude comparative de 2012 entre les plantations de café certifiées et non certifiées en Colombie, les fermes certifiées avaient des taux significativement plus élevés pour l’utilisation d’équipements de protection lors de l’application de produits chimiques, l’application de pesticides, des lieux de stockage dédiés uniquement aux produits dangereux, la formation des personnels aux premiers secours, l’utilisation de fosses septiques et la collecte des déchets solides.

Sur les plantations de café au Brésil, la certification Rainforest Alliance a conduit à une gestion agricole plus responsable : l’élimination des eaux usées provenant du lavage du café, la gestion des déchets provenant de l’alimentation en carburant et du lavage des machines agricoles, l’élimination des déchets et des eaux usées provenant des logements et l’utilisation d’équipements de protection.

Dans une étude de Rainforest Alliance sur les plantations de café certifiées au Nicaragua , les paysans ont déclaré que depuis l’obtention de la certification en 2004, le fait combiné d’employer moins de produits chimiques et d’avoir une meilleure qualité de vie ont conduit à une amélioration globale de leur santé, avec la mise à disposition d’équipements sanitaires dignes de ce nom dans leurs exploitations.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s